Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de l'ange eole.over-blog.com
  • : partir en famille sur un bateau
  • Contact

Archives

15 juillet 2011 5 15 /07 /juillet /2011 03:47

Nous revoilà enfin!!!

 

DSCN3636.JPG    DSCN3643--1-.JPG

 

DSCN3618.JPG    DSCN3599.JPG

 

Bonsoir a tous,

  Nous vous donnons nos coordonnées pour pouvoir nous joindre pour ceux qui le souhaitent:

Rousseau Texier

Relais poste Marina

Immeuble Karukera Marine

BD  n°38

97110 POINT A PITRE

Nous avons perdu l'habitude d'écrire mais une lettre est bien plus agréable a recevoir qu'un mail, reprenons nos bonnes vieilles habitudes.

Angélique: 06.96.93.41.09

Olivier: 06.90.17.49.02  / Pro ( de préference) :06.90.11.81.68

NOUS POUVONS VOUS APPELER GRATUITEMENT SUR UN FIXE DE 19H A 22HR (heure local BZH) alors n'hesitez pas,nous n'avons pas beaucoup de news de BZH!!!

Pour rappel il y a 6hr de plus chez vous ,quand il est 13H ici ,il est 19 chez vous.

Nous allons donner moins de nouvelles sur le blog donc pour étre au courant des quelques news que nous posterons inscrivez vous a la newleeter sur la gauche en fin de page d'accueil, c'est le meilleur moyen de rester en contact en recevant un petit mail qui vous avertira qu'un nouvel article est paru.

 

CONTEXTE : Un dimanche soir, de retour sur L'ANGE EOL , en solo, je viens de laisser repartir mes deux anges dans leur maison pour une nouvelle semaine de taff, de crèche et de recherche de travail pour angélique !!!

Avec un petit rhum et une bonne clope je m'apprête à attaquer ma deuxième semaine de taff dans une boîte de location de bateau sur la marina du Bas du Fort à POINTE A PITRE. L'ANGE EOL est dans un endroit qui me plait bien ,en face de la capitainerie, juste a l'entrée de la marina qui forme un vaste port composé d'un lagon naturel ( allez voir des vues aériennes c'est assez particulier, je suis juste à la pointe de la presqu'ile ) sur une rangée de corps morts mis en place pour la dernière arrivée de la ROUTE DU RHUM. Bien amarré sur 4 bouées récentes L'ANGE EOL devrait bientôt étre paré pour passer la période cyclonique qui demarre officiellement mi-juillet pour se terminer vers la mi-octobre (le point culminant étant août et septembre). L'énorme station essence ne désemplie pas et largue c'est m3 pour des bateaux type « speed boat » avec des motorisations de tous genres ,3 X 300 CH sur des cigarettes de 10 M le cul complètement enfoncé mais qui doivent accrocher les 45 ou 50 Nds !!! Sono du même ordre....

 

Après ce long silence nous allons essayer de vous résumer les milles et une choses qui se sont passées depuis que nous sommes arrivés au Antilles. Effectivement beaucoup de choses évoluent et les lignes bougent toujours plus vite. Je crois qu'on peut dire aujourd'hui que pour nous surprendre il faudrait y aller fort quand on voit ce à quoi nous avons su et dû nous adapter depuis notre départ en septembre 2010 de BELLE ISLE.

Essayons d'y aller par étape. Nous arrivons à une nouvelle page de notre périple et un premier « Bilan » s'impose, le bateau n'allant plus naviguer! Nous attaquons un retour au rythme «  normal » même s'il est dans un contexte bien différent. 

DSCN3646--1-.JPG DSCN3647--1-.JPG  

Arrivé de transat début Avril en Martinique, nous mettons pied à terre au CARAIBES : terre de rêves et de carte postale, je découvre avec Louis, mon équipier, un énorme mouillage fantôme avec un port et une « zone technique » ….locale....  Ça bosse dans des conteneurs déclassés posés a même le sol sans élec ni eau. Ici tout est humide, la mangrove est omniprésente avec tout l'écosystème qu'elle génère, dont son inévitable multitude de bêbêtes volantes qui font des ravages sur ohana. Les premiers contacts seront de type :  «  pas locaux » et l'argent sent fort ici.....Les DOM ont des statuts et des réglementations bien différents de la Métropole, la défisc et les exonérations sont  »locales ».Le mauvais délire, c'est que la bouffe est aussi bien plus chère : de l'ordre de 30%. Pour info, EDF vend son électricitè prix coutant ( groupe électrogène!!!), 3 abonnés a l'eau sur 10 ne payent pas ses factures ,encore 3 sur 10 ont piraté le réseau, et les 3 derniers payent pour les autres....On est pas en Afrique mais on a le sentiment qu'a peu près tout peut s'acheter ! Voilà pour le topo.

Nous avons eu a fréquenter une certaine Guadeloupe, pas tout a fait celle du touriste de passage : CAF, Préfectures, garages auto, La Poste locale qui est toujours l'institution qu'elle était il y a déjà bien longtemps sur « l' hexagone  » ainsi qu'autres, ASSEDIC, ANPE et chambre des métiers. Le tout en bus et en marchant avec ohana qui attire une attention et des regards forcement attentifs ( exp : la douane avec ohana c'est vachement mieux...) Nous attaquerons sans trop savoir où ça allait nous mener, une « longue période de stress et de remise en cause permanente de tout et de rien : les lignes sont mouvantes , plus aucun repère, mis a part le bateau alors que nous n'en voulons justement plus.

Le rythme que la mer nous aura imposé et l'expérience que nous en tirons est inestimable. Humainement, Socialement, Techniquement. Tout sera un peu différent maintenant : un marquage au fer rouge en somme ! La principale motivation était de profiter de notre fille a un âge où chaque jours est différent. Même si Ohana n'aura pas de souvenirs de ce trip elle gardera inévitablement des « séquelles ». Elle est attentive, a l'écoute de l'environnement qui l'entoure et aura su s'adapter facilement a un contexte difficile : pour mémoire, elle a commencé a faire ses tous premiers pas début juin, au mois d'aout elle se retrouvait sur un bateau de quelques mètres carrés, qui bouge, avec plein de choses dangereuses a sa portée. Nous n'aurons eu aucun « incident «  majeur a déplorer a bord mis a part une descente en chute libre, la tête la première de l'escalier d'1m80 ! Pensez que chaque fois que vous montez dans votre voiture nous montons dans notre petite annexe de 2m avec son 3,3 CH et son demi litre d'essence ( parfois sous un bon clapo ou des 35Nds de vent: trempète obligatoire, avec depuis peu de beaux grains en prime !) .

ARRIVEE DE LA FAMILLE:

                                             guadeloupe-05-2011-011.jpg   

début juin sera pour nous l'occasion de respirer un grand bol d'air frais même si les démarches sont à leurs apogées. Pour la première fois depuis notre départ nous aurons l'occasion de reprendre de l'énergie, du soutien réel et non virtuel, via ces connexions internet toujours difficiles à trouver et à 5 € de l'heure. De plus nous nous sommes offerts une seule location de voiture durant nos nombreuses escales et ça change beaucoup de choses.... Nous découvrons donc, motorisés les inmanquables de la MARTINIQUE avec ses rhumeries,( 60% de la production consommée localement !!!! ), sa douloureuse histoire, sa culture...

15 Jrs passent et nous mettons le cap sur la GUADELOUPE sans faire escale à LA DOMINIQUE pour rejoindre mes parents pour les 15 autres jours. Nous ne pensions pas pouvoir connaître ces contrés d'aussitôt , pensant remplir au plus vite la caisse de bord au MARIN. Nous entamons notre deuxième île antillaises sous une météo remplie de violents grains pendant que vous êtes en pleine canicule.

La GUADELOUPE est bien plus impressionnante et riche de paysages grandioses. Il y a ici un des rares parcs NATIONAUX français avec une forêt primaire luxuriante formée de ses divers cascades d'eau quasi pure et un écosystème semblable à la jungle.

Les nouveaux grands parents ROUSSEAU s'imprègnent d'Ohana et profitent de vacances bien méritées. La retraite définitive de ma mère et Ohana apporterons un goût tout particulier à ce séjour. Comme à chaque fois ils ont su nous épauler et faire preuve d'une certaine patience à un moment où nous étions accaparés par notre future situation et pas toujours très agréable a vivre. Merci a eux d'avoir su profiter de leurs vacances en positivant à chaque instant.

 

LE TAFF :

guadeloupe-05-2011-087.jpg

 

 

De mon côté la recherche de boulot active sur la Martinique n'ayant débouché sur rien puisqu'arrivant juste en fin de saison, l'heure était plutôt au bilan et aux congés. Le fait de traîner un peu partout m'a permis de découvrir un certain nombre de boss et à plusieurs reprises on me proposait plutôt d'étre prestataire ! Le premier critère étant le sérieux et la rigueur : " évites les RDV clients au bar a 10H avec le rhum ,réponds au tel et tiens tes engagements ».On ne parle toujours pas de compétences ! Beaucoup se la jouent comme ça ici, les autos entrepreneurs sont légion, mais pas grand monde en mécanique diesel : y' a de la place....

Commence alors une réflexion sur l'organisation et la gestion d'une petite entreprise. Je réfléchirais a l'aménagement d'un bureau à la place de la bannette d'ohana, à l'achat d'une plus grosse annexe pour pouvoir aller chercher le client, a de l'équipement informatique portable pour facturer «  au cul du camion » (les incidents de paiements étant encore plus courant que par chez nous). La veille de notre départ pour la Guadeloupe,j e retourne voir le seul contact encore ouvert pour lui dire que je ne peux pas attendre le début de saison prochain et que je me lance. Il me répond qu'il a un poste en Martinique et un en Guadeloupe qui se libèrent : je n'ai qu'a choisir... Les deux offres sont pour technicien mais en Guadeloupe je serai seul avec un chef de base qui fait office de chef de quai en même temps : parfait, la marina est bien plus animée et le « pays » a l'air plus accueillant :  "Va pour la Guadeloupe , c'est ici que nous poserons nos maigres bagages !» Nous quittions le Marin avec des RDV chez le dentiste, quelques contacts et repères : Il faut tout recommencer ici mais c'est ça qui me plait dans le voyage : jamais rien d'acquis, tout peut être changé, il suffit de s'en donner l'énergie et les moyens. Les choses sont un peu moins simple pour Angélique qui se retrouve avec ohana et qui peine a trouver du boulot malgré beaucoup d'Efforts. Les hôtels et autres, Pierres et vacances sont plutôt dans les inventaires que dans le recrutement.

Ici on est a bien plus près de MIAMI que de PARIS, et la culture anglo-saxonne est omniprésente au niveau de la gestion du personnel. Pour info je gagne a peu près aussi bien ma vie ici qu'en bretagne, pour 40h au lieu de 35, en bossant le week end et jours fériés s'il le faut, le tout avec un coup de la vie 30 à 40 % plus élevée!!!! Nous sommes aussi obligés de racheter tout un tas de trucs ici alors que nous avons tout ça bien au chaud chez mes parents ( voiture,siège auto,vêtements...).Les loyers étant quasiment au niveau de la région parisienne.

 

LA VIE A TERRE POUR LES ANGES..            DSCN3667.JPG 

Bien avant la transat, angélique voulait en terminer avec la vie sur le bateau : trop de contraintes, l'exiguité,la logistique.....Elle aura su s'adapter avec cette vie que je lui vendais comme meilleure, plus facile, sans boulot, sans télé  et aura fini par reconnaître sous la torture qu'il y avait quand même plein de choses intéressantes à apprendre pour faire avancer ce rafiot.

Elle en sort plus forte, sûre d'elle et à commencer a apprivoiser la mer qui n'était franchement pas son élément il y a peu ( pour rappel ange est partie avec à peine 200MN derrière elle dont les ¾ sur la semaine de stage aux glénans !!! ).

guadeloupe-05-2011-110.jpg guadeloupe-05-2011-111-copie-1.jpg

la maison de Madeleine

 

 

J'en profite d'ailleurs pour exprimer devant vous le respect que je lui dois : en plus d'être la mère de notre fille elle aura su être , un temps, femme de marin et pas au port s'il vous plaît, le tout alors que nous étions a deux doigts de devenir propriétaire d'une maison à AURAY.... C'est elle qui barrait L'ANGE EOL et les manœuvres de ports ont toujours été réussies ( regardez bien comment se passe les accostages avec le mec qui gueule sur sa nenette parce qu'elle ne saute pas sur le ponton et qu'elle met toujours mal les amarres pendant que lui tient la barre tout stressé de ne pas mettre en péril sa virilité a la manœuvre).

Dans notre course contre la montre ( la caisse de bord a fait un trou de 13.000€ quand même), nous devons en plus gérer une vie parallèle à terre pour pouvoir relâcher un peu de lest.

Arrivés en Gwada, nous avons donc repris notre bâton de pèlerin encore tout chaud de la MARTINIQUE et avons recommencé a faire le tour des résidences a la recherche d'un logement pendant que mamie s'éclatait avec ohana. C'est alors que nous avons rencontré MADELEINE :

guadeloupe-05-2011-105.jpg

prof dévouée pour ses élèves de l'école du tourisme, elle est ici depuis deux ans , avec YVES, tout droit débarqués de NOUVELLES CALEDONNIES. Après un premier « contact » pour savoir si elle connaissait des appartements libres dans la résidence, elle revient vers nous un quart d'heure plus tard et nous explique qu'elle quitte son logement de fonction au lycée pour respirer un peu et qu'elle est en train d'emménager dans une maison. Ils rentrent en métropole pour les vacances et est prête a nous héberger le temps qu'on se retourne. Incroyable, il y a 15 Min elle nous rencontrait et maintenant elle nous propose de la coloc avec elle alors que nous sommes trois et qu'elle ne sait rien d'Ohana, heureusement bien calme et relativement discréte. Nous sommes abasourdis, le moment ne pouvait pas mieux être choisi , ça va permettre a Angélique de se loger dans de bonnes conditions et de trouver du taff sans être obligée de redemenager après pour se rapprocher. L'aspect financier de la chose est pour le coup, beaucoup moins difficile à gérer puisque nous sommes tous les deux sans revenus dans cette période.

Nous démènageons donc nos quelques emplettes et je me retrouve seul sur le bateau. En plus de ne pas vouloir laisser L'ANGE EOL seul et sans attentions, je veux aller au bout de « mon rêve » et voir ce que représente la vie a bord dans ce nouveau contexte.

 

LE COUPLE.....                                 guadeloupe-05-2011-008--1-.jpg

Bien sûr les choses que nous avons vécu pendant ces dix mois de vagabondage nous ont renforcé, marqué à jamais, nous avons eu aussi le temps de réfléchir sur ce que chacun veut, ou ne veut pas et la décision de ne plus vivre sous le même toi est venu et a fait son chemin. Les choses sont bien différentes quand on vie 24h/24 dans 5 ou 6 m2, qui plus est avec un enfant en bas âge. Les petites tracasseries de la vie quotidienne prennent une autre mesure quand on ne peut jamais s'évader a plus de 9m80 l'un de l'autre. Je pense d'ailleurs qu'il n'y a pas de meilleur test. Nous avons bien sur a l'esprit le bien être de notre fille et cherchons au maximum a faire les choses « intelligemment » avant qu'on ne commence a vraiment plus s'entendre.

Déjà plus de 10 années de vie commune, quoi de plus normal de vouloir savoir comment ça peut se passer autrement. Nous assumons donc notre situation et essayons de la gérer au mieux,on verra.....

 

OHANA :

guadeloupe-05-2011-034.jpg   guadeloupe-05-2011-075.jpg    guadeloupe-05-2011-097.jpg

Ah , cette petite fille est une crème, elle était déjà pas mal avant le départ mais nous sommes encore plus fiers aujourd'hui de la voir évoluer dans ce qui nous semble être le bon sens.

Elle aura été moins souvent malade que nous en navigation et se sera adapter a bien des choses sans même sans rendre compte. Son imagination a pu se développer durant cette période ou rien ne chagrinait son esprit : pas de télé, pas de jouet a ne plus quoi savoir en faire, juste beaucoup de livres qu'elle a relu sans s'en lasser.

Le petit câlin du soir avant le dodo à chercher où est la lune, la grande carte que je lui est sortie pour lui expliquer que papa allait traverser la « grande mer » avec louis, alors qu'elle prendrait pour la première fois l'avion avec maman pour aller sur «  l'autre montagne » retrouver les mamies qui n'attendaient que ça.....

A l'intérieur beaucoup d'angles vifs,le four juste a hauteur de tête et sur balancier, le jouet qui passe par dessus bord et qu'on regarde flotter sans avoir le reflex de vouloir le récupérer, les corvées de lessive avec sa mère a la fontaine publique au CAP VERT, les rencontres rares mais toujours intenses avec d'autres enfants voyageurs ou locaux, avec des couleurs différentes et un langage bizarre pour une fille en pleine recherche d'expression.....

Je me souviendrai longtemps d'un après midi ( le plus effrayant de notre parcours) où nous étions pris dans une mer formée au large du Portugal, malades comme des chiens, sous pilote après un méchant empannage qui nous a plié la bôme et cassé l'écoute de Grande voile( pontais de bôme cassé,palan dans le cockpit..), a serrer les fesses en attendant que ça se passe. Ne sachant trop comment régler le bateau pour écourter ses interminables heures où nous restons votrés a l'intérieur, allongés sous la petite bouche d'aération a chercher de l'air frais comme un poisson à l'agonie.

Ohana ne demandait qu'un peu d'attention pour être rassurée et pouvoir jouer,elle n'en aura aucune, elle comprenait la situation et aura passé 5 ou 6 hr sans rien faire que de gros câlins. A peine la force de faire a manger, nous attendrons l'arrivée mouvementée au port pour nous rétablir. L'arrivés au port, complètement vidés,ou nous affalons les voiles, démarrons le moteur pour entendre 3 min plus tard l'alarme de chauffe se mettre en route alors qu'il y à 35 Nds de vent et que l'entrée du port de commerce brasse de gros bateaux dans son chenal. Ce jour là nous avons failli aller échouer entre des roches et une plage alors qu'Angélique essaie de tirer des bords dans le chenal pendant que je cherche la panne :

Circuit d'eau de mer de la pompe a eau désamorcé tellement le bateau a rouler en mer, la turbine est morte:

3 sec de réflexion, je passe la tête dehors et dis sèchement a Angélique :  « démerdes-toi comme tu peux , il me faut trois minutes pour la changer », je fonce chercher ma caisse a outils, passe devant Ohana qui est debout dans son lit et lui jette : " toi, je veux pas t 'entendre  "

Elle s'exécutera et nous laissera dans notre stress en nous regardant de ses grands yeux.

L'autre grande valeur en bateau que je voulais « inculquer » a ma fille : la patience: plusieurs remarques nous ont été faites a ce sujet par des gens a terre ( forcément) qui étaient vraiment étonnés de nous voir aussi cool. Une autre chose qui m'a marqué c'est le regard des gens de mer quand on se balade avec un bébé sur un petit bateau comme ça,.Je vous rassure, on a vu bien plus petit, ou alors aussi grand mais avec deux de plus !!!! Les navigateurs en solitaire m'ont toujours inspirés le respect et j'ai pu constater qu'ils en avaient tout autant a notre égard :  «  comment vous faites ??? » , «  et toi comment tu fais pour affaler tes voiles en solo, ou relever le mouillage ??? ». Une belle école....

Maintenant c'est la crèche, elle est fière comme tout d'y aller et Angélique nous a dégoté une pré-élementaire avec plein d'activités,dont la piscine (en mer) toutes les semaines pour notre future grande plongeuse ( déjà au stade du masque) !!! 

 

 

 

 DSCN3662.JPG     guadeloupe-05-2011-107.jpg

                                                                                                                 Tenue d'école avec le short madras       

                                                                                                                               ( origine indienne )

LA METEO:

STOP AU «  Alors t'es au soleil, c'est le pied », certes le soleil joue a bloc sur le moral, mais il est presque un ennemi ici.

Une phase d'adaptation, a ne pas confondre avec tropicalisation, est nécessaire et les premières suées sont éprouvantes. Malgré que nous vivons en extérieur depuis déjà plusieurs mois et au soleil, dès que nous nous exposons nous brûlons carrément : les pieds, même les mains arrivent a peler, pas d'erreur possible : rappel a l'ordre direct. Dès que le bateau arrive au mouillage,la première chose a faire après avoir jeter l'ancre est de mettre en place notre grand taud pour nous protéger.

Ohana ne peut pas sortir avec ses belles petites jupes ou débardeurs,et , au plus grand désespoir de sa maman, doit être habillée en manches longues, pantalon léger et chapeau vissé sur la tête. Même les courtes baignades doivent se faire avec un petit body décathlon pour les UV..... L'eau est certes claire et chaude mais bien des endroits qu'on ne voit pas en carte postale sont dans un état que l'on a pas l'habitude de voir en BRETAGNE , fleau que notre mer n'arrive toujours pas a digerer....

 

Voilà pour quelques news de notre côté,nous attendons des votre pour que nous puissions vous envoyer un peut de soleil quand même.

Nous n'avons eu "que" la visite de mes parents,de sam sam qui est venu 15 jrs histoire de vomir un coup et de découvrir l'archipel des SAINTES.Nous avons eu l'occasion de croiser Marina et julien qui sont venus découvrir les fonds guadeloupéens et de christian et stephanie Bougeard qui ne savaient même pas qu'on était parti !!!!

DSCN3621.JPG          DSCN3655--1-.JPG

DONC, APPEL A TOUS:

Nous sommes disposés a recevoir ceux qui voudraient nous rendre visite,sachant qu'il n'y aura pas de congés dans l'immédiat mais le bateau a deux places pour heberger qui voudrait.....

 

 

"CONCLUSION":

Nous devons avouer que pendant ces dix mois les choses sont allés tellement vite que nous n'avons pas bien pris le temps de réaliser ce que nous étions en train de vivre.

Maintenant que nous nous posons un peu et avec du recul nous réalisons un peu plus tout ça, de plus nous découvrons qu'un certain nombre de personnes auront été assidus a la lecture de nos articles alors que nous ne prenions pas toujours le temps d'y répondre : sachez que nous n'oublions pas et que certains liens se sont même renforcés depuis notre départ.....

MERCI A TOUS ,nous sommes là aujourd'hui parce que certaines de nos rencontres nous ont fait réver, nous esperons que nous  vous avons donné des idées  a travers nos récits...

 

KENAVO,L'ange eol

Partager cet article
Repost0

commentaires

nadia 18/09/2019 23:44

Bonjour je me prénomme nadia mère de 3 enfants. Je vivais à briouze avec mon mari, quand en 2018 il

décida d'aller en voyage d'affaire à Bresil , où il tomba sur le charme d'une jeune vénézuélienne et ne

semblait même plus rentrer. Ces appels devenaient rares et il décrochait quelquefois seulement et après du

tout plus quand je l'appelais. En février 2019, il décrocha une fois et m'interdit même de le déranger.

Toutes les tentatives pour l'amener à la raison sont soldée par l'insuccès. Nos deux parents les proches

amis ont essayés en vain. Par un calme après midi du 17 février 2019, alors que je parcourais les annonce

d'un site d'ésotérisme, je tombais sur l'annonce d'un grand marabout du nom ZOKLI que j'essayai toute

désespérée et avec peu de foi car j'avais eu a contacter 3 marabouts ici en France sans résultât. Le grand

maître ZOKLI promettait un retour au ménage en au plus 7 jours . Au premier il me demande d’espérer un

appel avant 72 heures de mon homme, ce qui se réalisait 48 heures après. Je l'informais du résultat et il

poursuivait ses rituels.Grande fut ma surprise quand mon mari m’appela de nouveau 4 jours après pour

m'annoncer son retour dans 03 jours. Je ne croyais vraiment pas, mais étonnée j'étais de le voire à

l'aéroport à l'heure et au jour dits. Depuis son arrivée tout était revenu dans l'ordre. c'est après

l'arrivé de mon homme que je décidai de le récompenser pour le service rendu car a vrai dire j'ai pas du

tout confiance en ces retour mais cet homme m'a montré le contraire.il intervient dans les domaines

suivants

Retour de l'être aimé
Retour d'affection en 7jours
réussir vos affaires , agrandir votre entreprises et trouver de bon marché et partenaires
Devenir star
Gagner aux jeux de hasard
Avoir la promotion au travail
Envoûtements
Affaire, crise conjugale
Dés-envoûtement
Protection contre les esprits maléfices
Protection contre les mauvais sorts
Chance au boulot évolution de poste au boulot
Chance en amour
La puissance sexuelle.
agrandir son pénis
Abandon de la cigarette et de l'alcool

voici son adresse mail : maitrezokli@hotmail.com vous pouvez l'appeler directement ou l 'Ecrire sur

whatsapp au 00229 61 79 46 97

corine 09/08/2019 23:10

je me nomme corine âgée de 32 ans j'habite dans le 59139 wattignies . J'étais en relation avec mon homme il y a de cela 4 ans et tout allait bien entre nous deux puis à cause d'une autre femme il s'est séparé de moi depuis plus de 5 mois . J'avais pris par tout les moyens pour essayer de le récupéré mais hélas ! je n'ai fais que gaspiller mes sous.Mais par la grâce de dieu l'une de mes amies avait eut ce genre de problème et dont elle a eut satisfaction par le biais d'un ... nommé ishaou au premier abord lorsqu'elle m'avait parlé de ce puissant je croyais que c’était encore rien que des gaspillages et pour cela j'avais des doutes et ne savais m'engager ou pas. Mais au fur des jours vu ma situation elle insiste a ce que j'aille faire au moins la connaissance de ce puissant en question et c'est comme cela que je suis heureuse aujourd'hui en vous parlant.c'est à dire mon homme en question était revenu en une durée de 7jours tout en s'excusant et jusqu'à aujourd'hui et me suggéré a ce qu'on se marie le plus tot possible.je ne me plein même pas et nous nous aimons plus d'avantage. La bonne nouvelle est que actuellement je suis même enceinte de 2 mois. Sincèrement je n'arrive pas a y Croire a mes yeux qu'il existe encore des personnes aussi terrible , sérieux et honnête dans ce monde, et il me la ramené, c'est un miracle. Je ne sais pas de quelle magie il est doté mais tout s'est fait en moins d'une semaines.(pour tous vos petit problème de rupture amoureuses ou de divorce ,maladie ,la chance , les problèmes liés a votre personnes d'une manière, les maux de ventre, problème d'enfants, problème de blocage, attirance clientèle, problème du travail ou d'une autres) Vous pouvez le contacter sur: son adresse émail : maitreishaou@hotmail.com ou appelé le directement sur whatsapp numéro téléphone 00229 97 03 76 69 son site internet: www.grand-maitre-ishaou-13.webself.net

Christiana lindskog 16/06/2019 23:18



Je me nomme Christiana, j'habite RIGGARGATAN 16 D, GALVE ,80286, SWE. j'ai pas l'habitude d'ecrire mon veçu sur les forums mais cette fois-ci c'est la goutte d'eau qui a débordé la vase.
En effet mon homme avec qui j'ai fais 7 années de relation conjugal ou nous avons eu 2 enfants me laissa pour une autre et mieux ils se sont installés ensemble, 2 mois sans nouvelle c'est ainsi j'ai parlé de ma situation a ma collègue de service qui me donna le contact du Maitre marabout FAGNON tchetula dès que je l'ai contacter et expliqué ma situation il promis de dormir a tête reposé en 3 jours mon homme est revenu à la maison et très amoureux de moi ...(pour tous vos petits problèmes de ruptures amoureuses ou de divorces ,maladies ,la chance , gagner au jeux de loto , les problèmes liés a votre personnes d'une manière, les maux de ventre, problème d'enfants, problème de blocages, attirance clientèle, problème du travail ou d'une autre) voici le contact du maitre marabout FAGNON tchetula vous pouvez l'appelez directement ou l'ecris sur son wathsaap ou mail , il est joignable . 

Wathsapp : 00229 65 73 13 89

E-MAIL: maitrefagnon.tchetula777@hotmail.com

Christiana lindskog 29/01/2019 17:55



Je me nomme Christiana, j'habite RIGGARGATAN 16 D, GALVE ,80286, SWE. j'ai pas l'habitude d'ecrire mon veçu sur les forums mais cette fois-ci c'est la goûte d'eau qui a débordé la vase.

En effet mon homme avec qui j'ai fais 7 années de relation conjugal ou nous avons eu 2 enfants me laissa pour une autre et mieux ils se sont installés ensemble, 2 mois sans nouvelle c'est ainsi j'ai parlé de ma situation a ma collègue de service qui me donna le contact du Maitre marabout FAGNON tchetula dès que je l'ai contacter et expliqué ma situation il promis de dormir a tête reposé en 3 jours mon homme est revenu à la maison et très amoureux de moi ...(pour tous vos petits problèmes de ruptures amoureuses ou de divorces ,maladies ,la chance , gagner au jeux de loto , les problèmes liés a votre personnes d'une manière, les maux de ventre, problème d'enfants, problème de blocages, attirance clientèle, problème du travail ou d'une autre) voici le contact du maitre marabout FAGNON tchetula vous pouvez l'appelez directement ou l'ecris sur son wathsaap ou mail , il est joignable . 

Wathsapp : 00229 65 73 13 89

E-MAIL: maitrefagnon.tchetula777@hotmail.com

Christiana lindskog 29/01/2019 17:55



Je me nomme Christiana, j'habite RIGGARGATAN 16 D, GALVE ,80286, SWE. j'ai pas l'habitude d'ecrire mon veçu sur les forums mais cette fois-ci c'est la goûte d'eau qui a débordé la vase.

En effet mon homme avec qui j'ai fais 7 années de relation conjugal ou nous avons eu 2 enfants me laissa pour une autre et mieux ils se sont installés ensemble, 2 mois sans nouvelle c'est ainsi j'ai parlé de ma situation a ma collègue de service qui me donna le contact du Maitre marabout FAGNON tchetula dès que je l'ai contacter et expliqué ma situation il promis de dormir a tête reposé en 3 jours mon homme est revenu à la maison et très amoureux de moi ...(pour tous vos petits problèmes de ruptures amoureuses ou de divorces ,maladies ,la chance , gagner au jeux de loto , les problèmes liés a votre personnes d'une manière, les maux de ventre, problème d'enfants, problème de blocages, attirance clientèle, problème du travail ou d'une autre) voici le contact du maitre marabout FAGNON tchetula vous pouvez l'appelez directement ou l'ecris sur son wathsaap ou mail , il est joignable . 

Wathsapp : 00229 65 73 13 89

E-MAIL: maitrefagnon.tchetula777@hotmail.com